L’Osthéopathie : Définition

L’ostéopathie est une médecine manuelle qui s’attache à diagnostiquer et traiter les pertes de mobilité des tissus du corps étant susceptibles d’altérer l’état de santé.

Lors de la convention européenne d’ostéopathie de Bruxelles, le professeur Pierre Cornillot définissait l’ostéopathie ainsi :

« La médecine ostéopathique est une science, un art et une philosophie des soins de santé, étayée par des connaissances scientifiques en évolution. Son art consiste en l’application de ses concepts à la pratique médicale dans toutes ses branches et spécialités. Sa science comprend notamment les connaissances comportementales, chimiques, physiques et biologiques relatives au rétablissement et à la protection de la santé, ainsi qu’à la prévention de la maladie et au soulagement du malade. »

Elle prévient et soigne les troubles fonctionnels en suivant trois concepts essentiels :

  • L’approche du corps dans sa globalité : cette discipline s’adresse à l’être humain dans sa globalité en prenant en compte son particularisme et son parcours de vie et c’est à ce titre que l’ostéopathie se revendique comme une démarche holistique. Contrairement à la médecine « conventionnelle » l’interrogatoire et le diagnostic ostéopathique vont permettre d’établir un lien dans le parcours douloureux entre les différentes sphères du corps et de rechercher quel a été la lésion primaire. L’ostéopathe s’attache à l’équilibre des systèmes du corps pour en préserver son unité, en conserver sa santé.
  • La structure gouverne la fonction : l’organisme ne peut accomplir une fonction tant au plan qualitatif que quantitatif, que la structure ou l’organe qui la dirige est en parfait état. Par le principe de réciprocité ,si la fonction est perturbée, la structure peut en être perturbée aussi.
  • Le principe d’autoguérison : lorsque l’homéostasie n’a été que partiellement rétablie ou perdure dans une instabilité trop grande, un autre système est mis en oeuvre le système d’autoguérison, qui, s’il est trop sollicité, ne parvient pas à restituer un équilibre suffisamment harmonieux. L’ostéopathie, grâce à des techniques de traitement diverses facilite l’auto-guérison du corps et de ses dysfonctions.